Quand la General Motors inventait le « cœur mécanique »

2Dans son histoire, General Motors a apporté des contributions significatives à l’univers qui nous est cher, notamment dans celui des dream-cars que nous vénérons. Mais ce que l’on sait moins, c’est l’apport des ingénieurs de la GM dans des domaines bien différents de ceux liés à l’automobile…
Ainsi, le développement de la première « pompe cardiaque mécanique » conçue en 1952 doit beaucoup aux ingénieurs du constructeur américain. Relatons l’excellent site des archives de la GM pour replonger au début des années 1950…

1

Le Dr Forest Dodrill, chirurgien à l’Hôpital Harper de l’Université Wayne à Detroit, croyait qu’une machine pourrait être développée pour remplacer temporairement la fonction de pompage sanguin du cœur humain et permettre ainsi une chirurgie à cœur ouvert. Dodrill et son équipe médicale ont fait appel à un groupe de scientifiques et d’ingénieurs des laboratoires de recherches GM pour obtenir une collaboration unique qui a abouti au cœur mécanique « Dodrill-GMR », construit par GM Research Laboratories dans l’intérêt public et financé en partie par l’American Heart Association. L’invention ressemblait alors à un… moteur à 12 cylindres avec six chambres séparées.

4

Fabriqué en acier inoxydable, en verre et en caoutchouc, le « cœur mécanique » utilisait des pompes à vide et à pression d’air pour faire circuler le sang dans un circuit qui allait des chambres à travers le corps du patient. Cette invention arrivait alors que le développement de la chirurgie à cœur ouvert était en cours.

5

À l’automne 1952, la pompe cardiaque a été utilisée avec succès lors d’une intervention chirurgicale pratiquée sur un homme de 41 ans. L’opération a duré 1h20 pendant lesquelles le cœur mécanique a été utilisé 50 minutes durant pour maintenir le patient en vie pendant que son cœur était réparé. « Nous avons parcouru un long chemin depuis la première opération cardiaque de Dodrill en 1952. Aujourd’hui, on estime que plus d’un million d’opérations à cœur ouvert sont effectuées chaque année à l’aide d’une machine cœur-poumon », a déclaré en 2002 le Dr Larry Stephenson, chirurgien cardio-thoracique de l’Université d’État de Wayne et historien de la médecine. « Le succès du cœur mécanique de Dodrill-GMR a amorcé une vague de recherches et d’avancées médicales qui se poursuivent encore aujourd’hui. » Etonnant univers que celui des chercheurs de l’automobile…

mechanical_heart5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s